Prendre soin de son visage avec une routine beauté naturelle

Loin d’être à fond dans le 100% naturel – bio – écolo – vegan – cruelty free,  je confesse tout de même avoir adopté depuis 2 ans une routine beauté soin visage toute simple et naturelle.

Je suis tombée dedans un peu par hasard, alors que j’étais en vacances en Bretagne, que ma crème visage Bioderma était terminée et que les prix pratiqués dans les pharmacies de la ville étaient exorbitants. Soudainement, ça m’a fatiguée de dépenser 15€ dans une crème qui dure à peine 1 mois.

Je me suis alors souvenu des vertus apaisantes et hydratantes du gel d’aloe vera que l’on m’avait appliqué après des morsures de méduses en Thaïlande et j’en ai donc acheté, en version pure, en magasin bio.

Le lendemain, je constatais que ce n’était pas du tout confortable, que ma peau tiraillait. J’ai donc fait appel à mon ami omniscient Google et j’ai alors découvert le monde merveilleux de la beauté naturelle. L’ajout d’une huile végétale à mon gel d’aloe vera était en fait indispensable.

Retour au magasin bio pour y acheter de l’huile de jojoba et c’était parti ! S’en est suivi une semaine de vacances à Ibiza et j’ai été ravie de voir que ma nouvelle routine était hyper efficace, malgré la haute dose de soleil et d’eau salée.

Depuis, j’utilise donc des produits bruts et ma peau ne s’en porte que mieux !

Je tenais à faire ce changement en toute décontraction, traaaanquille ! Donc pas de perquisition dans ma salle de bains en jetant TOUS mes produits cosmétiques chimiques. Non, j’ai pris soin de finir mes produits tout en continuant ma nouvelle routine naturelle. Je ne voulais pas non plus risquer de percevoir ces changements comme une trop grosse contrainte, ce qui a le don de me faire fuir et abandonner instantanément tout nouvelle habitude.

Tu trouveras les produits dont je parle en magasin bio, en pharmacie et parapharmacie mais aussi en ligne sur de nombreux sites spécialisés. Moi j’avoue souvent commander chez AromaZone pour leur choix immense, leurs prix très compétitifs et leur rapidité de livraison (même s’il m’est arrivé de lire et entendre des critiques quant à la qualité de certains de leurs produits; je touche du bois, aucune déconvenue pour moi jusqu’à présent).

Mes indispensables : huile végétale, hydrolat (ou « eau florale ») et gel d’aloe vera. Une huile essentielle en cas de bouton et rien d’autre !

Il faut dire que je n’ai jamais été une grande adepte des gommages et des masques mais je détaillerai tout de même ici : l’hydratation, le démaquillage, le nettoyage et le soin.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici ma routine de soin 100% naturelle en images !

L’hydratation, la nutrition

Quand tu lis « huiles végétales » et que tu penses à ta peau mixte ou ta peau acnéique, tu te dis que je dois avoir une peau méga sèche pour pouvoir me tartiner la tronche d’HUILE !

Lire aussi  Qu’est-ce qu’un collant polaire : Tout ce que vous devez savoir !

Mais ça n’a rien à voir.

Il faudrait que je t’explique les besoins de la peau pour que tu comprennes. Mais si tu m’avais connu à l’école, tu préfèrerais que je ne te parle pas de science, rapport à mon gros niveau en chimie, biologie et compagnie.

Je t’invite donc à visionner cette vidéo de Julien Kaibeck, le big boss de la Slow Cosmétique (cosmétique naturelle).

Maintenant que tu as compris que la peau a besoin des huiles végétales, est-ce que tu es prête à essayer ?

1. Le bon choix des huiles végétales

L’huile est à choisir pure et biologique. Tu peux même la choisir au rayon alimentaire de ton magasin bio mais veille dans ce cas à la prendre vierge et de première pression à froid.
Voici une liste non exhaustive des huiles végétales à privilégier selon ton type de peau (choisis-en une ou deux si tu en as envie, ça suffira !)

  • Peau grasse : Jojoba, Nigelle, Noisette, Noyaux d’Abricot
  • Peau sèche ou mature :  Jojoba, Argan, Bourrache, Macadamia
  • Peau sensible : Jojoba, Noyaux d’Abricot, Calendula
  • Peau normale ou mixte : Jojoba, Noisette, Noyaux d’Abricot, Macadamia, Argan (presque toutes en fait !)

Si tu es une élève attentive, il ne t’aura pas échappé que l’huile de Jojoba est à la fois indiquée pour les peaux sèches et les peaux grasses.
Elle, c’est mon huile chouchoute. C’est d’ailleurs plutôt une cire liquide qu’une huile.

Ecoute un peu comme elle est magique : parce que sa structure est très proche du sébum humain, c’est une huile équilibrante, c’est-à-dire que son utilisation sur la peau régularise la production de sébum.

Traduction : si tu as la peau grasse, cela signifie que tu sécrètes trop de sébum et l’application d’huile de jojoba va permettre de diminuer cette production. Et si tu as la peau sèche, l’huile de jojoba permettra de protéger ton film hydrolipidique (c’est la fine pellicule protectrice que l’on a à la surface de la peau et qui, entre autres, maintient la bonne hydratation de notre peau).

En plus, l’huile de jojoba a l’avantage de pénétrer très facilement, sans laisser de film gras et elle ne rancit pas, ne s’oxyde pas.

Tu prêteras attention à l’aspect plus ou moins comédogène des huiles végétales (liste non exhaustive) :

  • Pas du tout comédogène : Jojoba, Argan, Avocat, Camelia, Cameline, Chanvre, Noisette, Son de Riz, Tournesol
  • Peu comédogène : Abricot, Amande douce, Argousier, Carthame, Macadamia, Nigelle, Onagre, Pépin de Raisin, Ricin, Sésame, Soja
  • Comédogène : Coco, Bourrache, Coton, Lin, Noyau de Pêche, Rose Musquée, Cacao
  • Très comédogène : Germe de Blé

2. L’application des huiles végétales

Tu peux choisir d’appliquer cette huile pure en déposant quelques gouttes dans le creux de ta main et en frictionnant l’huile entre tes paumes de mains pour te l’appliquer en massage sur l’ensemble du visage, en partant du centre pour aller vers l’extérieur.

Lire aussi  Comment bien porter le pantalon taille haute ?

Tu ne zappes pas les oreilles, le cou, le décolleté et la nuque. On essaie d’aller du bas vers le haut. L’attraction terrestre se charge déjà de faire en sorte que tout se casse la gueule donc on évite de l’aider davantage…

En général, les huiles pénètrent assez rapidement et tu peux te maquiller derrière. Mais tu peux faire comme moi : je m’hydrate le visage en sortant de la douche, je m’habille, je prends mon petit-déjeuner puis je me maquille. Là, tu es tranquille !

Si comme moi tu as l’habitude des textures crèmes, tu peux faire cette préparation minute : dans le creux de ta main, tu mets une pression d’huile végétale de ton choix et deux pressions de gel d’aloe vera pur. Tu mélanges le tout entre tes mains et tu l’appliques directement sur ton visage. Et c’est tout.

3. Pourquoi du gel d’aloe vera ?

Pour ses propriétés hydratantes (surtout combiné à des corps gras), apaisantes, légèrement anti-inflammatoires et anti-rougeurs. Le gel d’alo vera va venir former un film protecteur sur la peau.

A choisir en certification bio et le plus pur possible.

4. Pas besoin de 1000 produits pour prendre soin de ta peau

Ah oui, j’applique mon mélange gel d’aloe vera + huile végétale (argan) aussi sur le contour de mes yeux. C’est du bullshit tous ces produits spécifiques… La grande majorité des crèmes visage contiennent de l’alcool et du parfum et c’est plutôt pour cela que l’on nous rabâche qu’il faut un produit spécifique à la peau du contour des yeux, laquelle est en effet plus fragile que le reste du visage.

Le contour des yeux a bien besoin d’hydratation (sinon, gare aux fameuses ridules de désyhdratation) et une huile végétale ou un mélange huile végétale + gel d’aloe vera est parfaitement adapté à cette zone du contour de l’oeil. Il peut aussi avoir besoin d’une action drainante spécifique si des poches apparaissent. Mais les produits cosmétiques sont si faiblement dosés en principes actifs que les alternatives naturelles seront, là encore, plus efficaces. La star en la matière est l’huile végétale de calophylle grâce à ses propriétés circulatoire, anti-inflammatoire et décongestionnante.

Pour rappel, on applique le soin sur l’os et non sur la paupière inférieure pour s’assurer de ne pas mettre de produit dans l’oeil.

Le démaquillage

1. D’abord, de l’huile

Là encore, je fais appel à ma chouchoute, l’huile de jojoba. Je suis une grande adepte du démaquillage à l’huile parce que je trouve cela redoutablement efficace (elle défonce le mascara waterproof en deux-deux) et hyper agréable. Je préfère l’huile de jojoba parce qu’elle n’est pas trop visqueuse et ne va pas avoir tendance à me laisser un film gras sur les yeux.

Tu peux appliquer l’huile sur tes mains propres et te frictionner le visage directement avec tes mains. Puis rincer avec une serviette ou du coton imbibés d’eau chaude.

Lire aussi  5 idées de manucure ombré pour un look tendance

Moi, je préfère juste appliquer l’huile sur du coton pour procéder ensuite à mon démaquillage.

2. Ensuite, une eau florale (ou hydrolat)

Je parfais mon démaquillage avec une eau florale, que l’on appelle aussi hydrolat.

Pouce ! C’est quoi un hydrolat ? C’est une eau très légèrement chargée en huile essentielle, puisque c’est en fait le résidu de la distillation des plantes aromatiques lors de la fabrication des huiles essentielles. Ça va, tu suis ?
Les hydrolats ont donc toujours les mêmes fonctions que l’huile essentielle qu’ils ont servi à produire, sauf qu’ils sont beaucoup plus doux et qu’ils sont sans contre-indications. Par contre, leur action est plus faible que celle des huiles essentielles.
Elles sont souvent conditionnées dans des bouteilles bleues parce qu’elles sont relativement difficiles à conserver (entre 6 mois et 1 an) mais t’inquiète, tu l’auras fini bien avant la date de péremption, fais-moi confiance !

Tu peux utiliser les eaux florales pour différents gestes beauté (en démaquillage le soir, en tonique le matin, dans la préparation d’un masque, etc).

Dans le cadre du démaquillage, je l’utilise comme un tonique après l’huile, en le vaporisant sur mon visage et sur mon coton. Je passe le coton jusqu’à ce qu’il finisse par être blanc.

Liste non exhaustive des eaux florales recommandées selon ton type de peau (encore une fois, nul besoin d’en accumuler plusieurs dans tes placards) :

  • Peau grasse, acnéique : Romarin verbénone, Sauge, Lavande
  • Peau sèche et/ou mature : Rose, Fleur d’oranger, Ciste, Immortelle
  • Peau sensible : Matriciaire, Camomille, Ciste, Bleuet
  • Peau normale ou mixte : Lavande, Géranium, Rose, Fleur d’oranger, Laurier, Menthe, Myrte

3. Puisque je ne suis pas une « vraie » adepte du 100% naturel – bio – écolo…

…Et bien je te confesse que j’utilise des cotons jetables, de ce type. Je ne suis pas encore passée aux cotons lavables de ce style

Le nettoyage

Perso, le soir je me contente du combo huile + eau florale. Je continue de passer mon coton imbibé d’eau florale sur mon visage tant qu’il n’est pas complètement blanc.

Une fois qu’il l’est, je considère que ma peau est propre. Le matin, je me passe de l’eau froide sur le visage puis un coton imbibé d’eau florale.

Je fais cela depuis 2 ans et ma peau ne m’envoie pas de signaux montrant que ma peau n’est pas propre donc je ne fais rien de plus (team feignasse).